jeudi 11 décembre 2008

Bilan de la journée du 11 décembre 2008 + Mot d'ordre pour le 12 décembre 2008.

Bilan de la journée du 11 décembre 2008 + Mot d'ordre pour le 12 décembre 2008.

Le blocage d'aujourd'hui a reçu un franc sucés. Avec entre 500 et 1500 lycéens dans la rue nous avons été une des villes les plus mobilisées du département!

Aprés une réunion avec le maire de Salon de Provence, M.Michel Thonon, il s'est engagé de rédiger une lettre à Michel VAUZELLE, Président de la Région Provence - Alpes - Côte d'Azur, M. Christian Kert député UMP de la circonscription salonnaise ainsi que M. Xavier Darcos ministre de l'éducation nationale.

De plus les professeurs se mobilisent aussi, demain ils organiseront une AG entre eux et surement avec les professeurs de l'emperi.

Aujourd'hui fut un grand jour, celui de la réunification de l'emperi et craponne. Cela fait plus de 3 ans que ces deux lycées n'avaient plus manifesté ensemble. C'est un signe positif notamment pour l'emperi qui semble être depuis trop d'année étouffé par l'administration oppressante du lycée. En décidant d'enfermer les lycéens le proviseur du lycée a voulu censurer la liberté d'expressions de ces élèves. Aujourd'hui nous saluons donc cette réunification mais aussi le courage des élèves de l emperi.

Néanmoins le nombre de lycéens restant peu informés sur les raisons de la mobilisation sont nombreuses. Nous avons organiser des tractage dans l'aprés midi. N'hésitez pas à vous renseigner sur internet.

Mot d'ordre : Demain blocage sur CRAPONNE et L'EMPERI venez le plus tot possible ! Venez nombreux !

Merci de faire tourner
Allin Boris, Président du CLS
http://lecls.blogspot.com/

7 commentaires:

  1. je milite à fond pour demain comme prévu!
    CONTRE LA REFORME DE DARCOS

    RépondreSupprimer
  2. Jute une petite rectification le proviseur de l'Empéri n'a pas fermé les portes du lycée pour empêcher les gens d'aller manifester mais pour éviter que des "manifestants" mal intentionnés viennent dégrader les locaux. C'est pour cela qu'il nous a ensuite ouvert les portes nous disant qu'il ne nous empêchait pas de manifester et nous expliquant les raisons de ses actes. Voilà! Merci de nous permettre de nous mobiliser et d'organiser ces actions même si c'est avec certaines difficultés! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Il faut continué et ne rien lacher , je ne me fait aucun souci pour craponne mais il faut encore plus faire passer le message a l'emperi !! Quitte a continué le blocus jusqu'aux vacances

    RépondreSupprimer
  4. Rectifications, le proviseur n'a rien ouvert du tout, il s'agit de membres actifs du CLS qui aprés avoir essaye de convaincre le proviseur de nous concéder de parler avec l'emperi ont ouverts les portes pour laisser sortir les lycéens. Merci de rendre à César ce qui est à César !

    RépondreSupprimer
  5. éléve de l'empéri !12 décembre 2008 à 23:23

    Je suis de l'empéri et je confirme, l'administration de l'empéri ne cesse d'essayer de se donner l'image d'un lycée "calme" sans tenir compte des revendications de ses éléves..

    Contrairement à l'année derniére, les éléves ont réussi par la force hélàs à sortir du lycée et manifester.

    RépondreSupprimer
  6. En parlant de rendre à César ce qui est à César, il me semble que ce n'est pas les membres actifs du CLS ne sont pas les iniateurs du blocus de jeudi , n'est ce pas?

    RépondreSupprimer
  7. Exactement et nous l'avons bien précisé à la presse. Je te renvois à l'article paru dans La Provence de vendredi (où nous étions en une). Même le proviseur du lycée de Craponne le confirme en disant

    " Je suis content que ça soit Boris (Sous entendu le CLS) qui ait repris le mouvement"

    Nous avons donné un mot d'ordre la nuit précédent le blocage qui était

    " Mot d'ordre pour Craponne demain : Si vous voulez BLOQUER le CLS même s'il n'est pas favorable aidera et canalisera l'affaire."

    Nous avons donc agis en conséquence. Maintenant nous avons pris le mouvement en main pour lui donner une dynamique ainsi qu'une cohésion. Le blocage initial n'était donc pas de notre initiative mais je peux garantir que chaque jours de nombreux membres du CLS sont présents dés 6h30 pour réinstaller les blocages.

    RépondreSupprimer